Retour sommaire du Regius

Retour Old Charges

Ars quatuor coronatorum.

L'art des quatre couronnÈs.


Pray we now to God almyzht,
And to hys moder Mary bryzht,
That we mowe keepe these artyculus here,
And these poynts wel al y-fere,
As dede these holy martyres fowre,
That yn thys craft were of gret honoure;
They were as gode masonus as on erthe schul go,
Gravers and ymage-makers they were also.
For they were werkemen of the beste,
The emperour hade to hem gret luste;
He wylned of hem a ymage to make,
That mowzh be worscheped for his sake;
Susch mawmetys he hade yn hys dawe,
To turne the pepul from Crystus lawe.

Prions maintenant Dieu tout-puissant,
Et sa mËre Marie radieuse,
Afin que nous puissions garder ces articles,
Et les points tous ensembles,
Comme le firent ces quatre saints martyres,
Qui dans ce mÈtier furent tenus en grand honneur,
Ils Ètaient aussi bons maÁons qu'on puisse trouver sur la terre,
Sculpteurs et imagiers ils Ètaient aussi,
Car c'Ètaient des ouvriers d'Èlite,
L'empereur les tenait en grande estime;
Il dÈsira qu'ils fassent une statue
Qu'on vÈnÈrera en son honneur;
En son temps il possÈdait de tels monuments,
Pour dÈtourner le peuple de la loi du Christ.

But they were stedefast yn Crystes lay,
And to here craft, withouten nay;
They loved wel God and alle hys lore,
And weren yn hys serves ever more.
Trwe men they were yn that dawe,
And lyved wel y Goddus lawe;
They thozght no mawmetys for to make,
For no good that they myzth take,
To levyn on that mawmetys for here God,
They nolde do so thawz he were wod;
For they nolde not forsake here trw fay,
An beyleve on hys falsse lay.
The emperour let take hem sone anone,
And putte hem ynto a dep presone;
The sarre he penest hem yn that plase,
The more yoye wes to hem of Cristus grace.
Thenne when he sye no nother won,
To dethe he lette hem thenne gon;
By the bok he may kyt schowe,
In the legent of scanctorum,
The name of quatour coronatorum.
Here fest wol be, withoute nay,
After Alle Halwen the eyght day.

Mais eux demeuraient ferme dans la loi du Christ,
Et dans leur mÈtier sans compromis;
Ils aimaient bien Dieu et tout son enseignement,
Et s'Ètaient vouÈs ý son service pour toujours.
En ce temps lý ils furent des hommes de vÈritÈ,
Et vÈcurent droitement dans la loi de Dieu;
Ils n'entendaient pas de fabriquer des idoles,
Quelque bÈnÈfices qu'ils puissent en retirer,
Ni prendre cette idole pour leur Dieu,
Ils refusËrent de le faire, malgrÈ sa colËre;
Car ils ne voulaient pas renier leur vraie foi,
Et croire ý sa fausse loi,
L'empereur les fit arrÍter sans dÈlai,
Et les mit dans un profond cachot;
Plus cruellement il les y punissait,
Plus ils se rÈjouissaient dans la gríce de Dieu,
Alors quand il vit qu'il ne pouvait plus rien,
Il les laissait alors aller ý la mort;
Celui qui voudra, trouvera dans le livre
De la lÈgende des saints,
Les noms des quatre couronnÈs.
Leur fÍte est bien connue, Le huitiËme jour aprËs la Toussaint.

Retour sommaire du Regius

Retour Old Charges